Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Ajouter cette page à vos favoris
Sauvegarder l'icone sur votre téléphone

Les différentes formes de Fibrillation Atriale (FA)

 

fibrillation atriale formes

Les différentes formes de Fibrillation Atriale

Il existe quatre principaux types de Fibrillation Atriale – premier diagnostic, paroxystique, persistante et permanente :1,2

  • Premier diagnostic de FA : n’avait jamais été diagnostiquée auparavant, peu importe la durée ou la présence de symptômes liés à la FA
  • FA paroxystique* : aussi connue sous le nom de FA intermittente, elle est caractérisée par des épisodes sporadiques. Elle se termine spontanément, dans la plupart des cas en 48 heures, mais peut durer jusqu’à 7 jours.
  • FA persistante récurrente* : dure plus de 7 jours et nécessite un traitement pour se réduire 
    • FA persistante précoce : FA continue qui dure de 7 jours à 3 mois
    • FA persistante durable : FA continue qui dure depuis plus d’un an 
  • FA permanente* : la FA est présente en permanence. Il devient difficile de rétablir le rythme cardiaque normal malgré les traitements. Il peut s’agir d’une situation où le patient et le professionnel de santé prennent la décision commune de ne plus chercher à arrêter la FA. 

Prendre en charge précocement la FA peut permettre d’empêcher la maladie d’évoluer vers une forme plus persistante dans laquelle elle cause des symptômes plus fréquents et plus durables.3,4,5

En l’absence de traitement efficace du rythme, 1 patient sur 5 progresse de la FA paroxystique vers la FA persistante dans l’année qui suit le diagnostic.3,5

Quelle forme de FA est la plus fréquente ?

En Europe, 75 % des patients sont atteints de FA paroxystique ou persistante.6

La FA persistante est deux fois plus fréquente chez les patients ressentant des symptômes que chez les patients asymptomatiques.6

Résumé

Il existe quatre types principaux de Fibrillation Atriale – premier diagnostic, paroxystique, persistante, et permanente.1,2 En Europe, 75 % des patients souffrent de FA paroxystique ou persistante.6

Prendre en charge précocement la FA peut empêcher la maladie d’évoluer vers une forme plus persistante dans laquelle elle cause des symptômes plus fréquents et plus durables.3,4,5

Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic et du traitement précoces de la Fibrillation Atriale.

En savoir plus

Références

1. Calkins H, Hindricks G, Cappato R, Kim YH, Saad EB et al. (2017) 2017 HRS/EHRA/ECAS/APHRS/SOLAECE expert consensus statement on catheter and surgical ablation of atrial fibrillation. Heart Rhythm 14 (10): e275-e444.
2. Kirchhof P, Benussi S, Kotecha D, Ahlsson A, Atar D et al. (2016) 2016 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation developed in collaboration with EACTS. Eur Heart J 37 (38): 2893-2962.
3. Nieuwlaat R, Prins MH, Le Heuzey JY, Vardas PE, Aliot E et al. (2008) Prognosis, disease progression, and treatment of atrial fibrillation patients during 1 year: follow-up of the Euro Heart Survey on atrial fibrillation. Eur Heart J 29 (9): 1181-1189.
4. de Vos CB, Pisters R, Nieuwlaat R, Prins MH, Tieleman RG et al. (2010) Progression from paroxysmal to persistent atrial fibrillation clinical correlates and prognosis. J Am Coll Cardiol 55 (8): 725-731.
5. Schnabel R, Pecen L, Engler D, Lucerna M, Sellal JM et al. (2018) Atrial fibrillation patterns are associated with arrhythmia progression and clinical outcomes. Heart.Oct;104(19):1608-1614.
6. Boriani G, Laroche C, Diemberger I, Fantecchi E, Popescu MI et al. (2015) Asymptomatic atrial fibrillation: clinical correlates, management, and outcomes in the EORP-AF Pilot General Registry. Am J Med 128 (5): 509-518 e502.
7. 
Guide parcours de soin de la HAS –Fibrillation atriale (février 2014) 110338-190326​.Sont concernés par l’exonération du ticket modérateur de l’ALD 5